Loïc ABADIE - PORTEFEUILLE Rendement et Dividende

Investissez à long terme dans la rente versée par les entreprises

Hello c'est Loïc

Je suis né en 1973, ai exercé en tant qu’enseignant pendant vingt ans (en REP) avant de me consacrer plus entièrement à la bourse (et à de nombreux loisirs de pleine nature et voyages associés !).
J’ai aussi une formation d’ingénieur en sciences de la vie (Agroparistech), spécialisé en économie de l’entreprise, qui m’a conduit à gérer avec succès, en simple épargnant amateur, un PEA en bourse qui a fini par représenter le plus gros de mon patrimoine. Il m’a permis, avec un apport initial de 37000€ en 2003, de générer 950 000€.

Une action à haut dividende

Ma définition d’une action à haut dividende n’est pas celle des analystes financiers classiques, pour qui 4% de dividende serait déjà « splendide ».

L’univers des hauts dividendes commence pour moi à 6 ou 7% de dividende moyen annuel…et il s’étend bien au-delà des 10% !

Avant de vous engager dans l’investissement en hauts dividendes, vous devez savoir une chose : Toucher chaque année une rente régulière de ses actions est une chose importante, sécurisante et nécessaire en termes de visibilité financière sur ses investissements pour beaucoup d’entre nous.

Mais le seul critère « haut dividende » ne suffit pas à générer une forte surperformance sur le marché comme le montre l’étude de Greenbackd ci-dessous :

 

Les dividendes les plus élevés génèrent bien un peu plus de performance que les valeurs à faible dividende. Mais la différence atteint à peine 2 ou 3% par an.

C’est loin d’être négligeable, mais on peut faire beaucoup mieux !

La raison est simple : toute entreprise, lorsqu’elle réalise des bénéfices, doit répartir ses résultats entre l’investissement (pour sa croissance future ou l’entretien de son outil de production), le remboursement de ses dettes éventuelles et la distribution de dividendes.

Et certaines entreprises vivent « au dessus de leurs moyens » pour diverses raisons et distribuent trop de dividendes au regard de leur endettement ou de leur cash flow. Cela peut « attirer le chaland » pendant un moment au niveau du cours de bourse. Jusqu’au moment ou l’entreprise est obligée de réduire ou couper son dividende pour respecter ses autres obligations (investissements et désendettement)…et à ce moment la valeur de votre « action à haut dividende » va s’effondrer !

Comment obtenir un portefeuille avec des dividendes élevés et une bonne performance sur le long terme ?

La solution réside dans une analyse financière approfondie des sociétés sélectionnées. En privilégiant des sociétés peu endettées, générant des cash flows importants et largement supérieurs au dividende qu’elles versent, sur des secteurs d’activité offrant une bonne visibilité.

On peut encore renforcer la solidité des sociétés sélectionnés en ajoutant des critères de décote sur actif net, et de croissance de l’activité et du dividende sur une longue période.

Sur les grosses capitalisations (CAC40, SP500), il faut être clair : vous ne trouverez que très peu d’opportunités.

Le rendement sur dividende moyen du CAC est à 3%, celui du SP500 est à un dérisoire 1,62%. Ces rendements dérisoires persistent depuis plus d’une décennie. Et sont bien en dessous des rendements des fonds monétaires en octobre 2023 par exemple !

Trouver des vraies opportunités, il faut sortir des sentiers battus comme les small caps

Surperformance des smallcaps et de la démarche value (qui est la mienne sur les hauts dividendes) pour les marchés européens.
(graphique : Wisdomtree.com)

Les actions de certains marchés émergents ou d'autres parties du monde offrent des rendements moyens bien plus élevés.

Vous comprendrez aisément qu’en allant « fouiner » sur le marché polonais ou singapourien, avec un rendement moyen de base qui est déjà à 5%, vous trouverez bien plus facilement des valeurs à haut dividende de qualité que sur le SP500 US (avec un rendement moyen de 1,6%) !

Je m'abonne 1 an au prix de 85€

Vos 4 avantages avec mon portefeuille DIVIDENDES

==> Pour l investisseur individuel prêt à gérer en direct sa sélection de valeurs de rendement

  • Vous n’aurez pas à subir les frais de gestion associés aux fonds de gestion collective
  • Vous aurez accès quasiment sans restrictions aux petites et moyennes valeurs, les plus rémunératrices, secteur où la liquidité sera un obstacle quasiment infranchissable pour une grande majorité de fonds
  • Vous ne dépendrez pas du comportement moutonnier d’investisseurs qui obligent les fonds dans lesquels ils investissent à vendre au pire moment (près du point bas d’une crise) ou à acheter lors des période d’euphorie et de marchés surévalués
  • Vous n’aurez pas de contrainte type « politique de gestion », « ESG » ou quoi que ce soit d’autre qui peut venir amoindrir votre performance. Vous avez une liberté de choix et d’action bien plus grande qu’un investisseur institutionnel

==> Le rendement sur dividende agit en situation de crise comme un parachute efficace contre la baisse. Mais ceci n’est valable que pour les dividendes réellement élevés (6-7% et plus) et pérennes.

 

Utiliser à plein vos avantages compétitifs d’investisseur individuel.

Viser à la fois un rendement sur dividende annuel important (6-7% et plus) et des perspectives de plus value au-delà du seul rendement sur dividende.

Optimiser le couple rendement / risque de votre portefeuille rendement.

Comment je procède ?

Ma méthode de sélection de valeurs combine une approche « industrielle » à grande échelle et une analyse « fait main » approfondie ensuite :

Je commence donc par des « screenings » portant sur des milliers de valeurs, à l’aide d’outils automatisés qui vont me donner quelques dizaines de « candidats » à l’investissement à partir de critères financiers que j’ai choisis (pour leur performance) : bien sûr le rendement sur dividende, mais sécurisé et complété par une série d’autres critères : ratios de cash flows et d’Ebita (VE / cash flow, VE / Ebitda), croissance de l’activité et du dividende, décote sur actif net, ratio capitalisation / actif net liquide.

Ensuite j’étudie manuellement et en détail les candidats issus des outils automatisés pour trouver les entreprises qui me semblent offrir le plus de potentiel et de solidité sur leur capacité à maintenir un dividende élevé sur le long terme.

Dans ce cadre, je ne limite certainement pas mes recherches au seul marché français : vous profiterez à la fois des opportunités disponibles sur le marché français (petites et moyennes capitalisations), mais aussi sur les marchés décotés à fort potentiel (comme la Pologne, Singapour ou les small caps japonaises).

Sans oublier le marché anglais sur lequel sont cotées les meilleures opportunités du secteur de l’énergie et des matières premières.

Je m'abonne 1 an au prix de 85€

Que trouverez vous dans la lettre DIVIDENDE ET RENDEMENT ?

Tous les deux mois vous aurez :

Une vidéo de reporting décrivant l’actualité et la situation des valeurs du portefeuille et un point sur la situation des marchés. Je vous expliquerai mes choix et les raisons qui motivent mes achats ou mes ventes.

Je vous proposerai deux types de valeurs, vous pourrez privilégier l’une ou l’autre selon vos besoins :

Des valeurs à profil « rente » pure : concessions, certaines foncières :
elles offrent des dividendes très réguliers et très prévisibles, sont très sécurisantes, en contrepartie leurs perspectives de plus-value sont modestes.

Des valeurs à profil plus offensif qui associeront un dividende élevé et des perspectives de plus-value importantes en contrepartie d’un risque un peu plus élevé : valeurs cycliques, pétrolières, valeurs industrielles décotées par exemple.

Un fichier excel décrivant les valeurs du portefeuille, leur pondération et leurs fondamentaux.

Au premier trimestre de chaque année, vous aurez également un « dossier bonus » vous proposant une série d’idées d’investissement supplémentaires sur les valeurs de rendement.

Cette lettre est réservée aux investisseurs « tranquilles », ne souhaitant pas multiplier les opérations dans leur portefeuille.

Je vais donc certainement pas multiplier les « alertes opérations » (en dehors de la lettre bimensuelle). Malgré tout si une situation spéciale le justifie, et uniquement dans les moments importants je pourrai vous envoyer des alertes, par exemple si une crise est sur le point d’arriver et qu’il faut prendre des mesures de protection.

Un des meilleurs moments de l'existence de cette lettre qui existe depuis 12 ans et qui réunit plusieurs centaines de clients fidèles?

Il était possible début 2021 d’acheter l’action pétrolière Total Gabon à moins de 140€ (donc moins que sa trésorerie nette de dette, ce que j’ai fait dans ce portefeuille). Elle a depuis lors versé 97€ de dividendes en moins de trois ans, soit 23% de rendement annuel moyen…et cote actuellement (octobre 2023) 153€ malgré ces dividendes versés !

Pour bénéficier de toutes mes recherches, vous aurez à payer moins de dix euros par mois.

Un tel prix peut sembler absurde, mais je souhaite juste qu’un maximum d’investisseurs puisse bénéficier de mes recherches !

Abonnez vous un an pour le prix de 85€

Pour investir et placer son argent à long terme